Moment Popcorn – Ralph 2.0

Moment Popcorn – Ralph 2.0

Il y a deux jours, j’ai enfin été voir Ralph 2.0, suite de Les Mondes de Ralph. Je dis « enfin » car j’avais vraiment très hâte de découvrir cette suite après avoir vu les différentes bandes annonces ces derniers mois. Alors, conquise par le retour de Ralph ou pas ? Je vous donne mon avis !

 

Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Je suis convaincue que les films d’animation ne sont pas que pour les enfants. Pourtant Ralph 2.0, en dehors de ses quelques références qui feront sourire les plus grands, ne m’a malheureusement pas emportée.

Cette suite des aventures de Ralph et Vanelloppe est tout simplement sans intérêt et fade – oui, je sais, je ne suis pas tendre. Je n’avais pas de grandes attentes pour ce film mais je pensais tout de même passer un chouette moment, là où je ne me suis finalement ennuyée.

Ralph 2.0 fait tristement parti de ce genre de longs-métrages à la communication impeccable, dont les bandes annonces en dévoilent, finalement, les meilleures scènes. Lors des péripéties de nos héros dans le monde d’internet, Vanellope va ainsi se rendre à Oh My Disney, où elle rencontre alors toutes nos célèbres princesses. Ce passage représente, pour moi, le moment le plus hilarant du film. De l’univers Marvel – avec Groot qui se fait interviewer et un joli caméo de Stan Lee -, à Star Wars – avec C3PO en manager des princesses Disney-, au fameux coin des princesses où toutes sont réunies pour notre plus grand plaisir. Ce passage est évidemment du fan service à plein nez mais si mémorable ! De l’auto-dérision à souhait, des princesses en mode casual comme on ne les a jamais vues, bref, j’en aurais même voulu davantage (à quand le film ?!) !

Bien qu’excellent, un bon morceau de ce passage avait déjà été diffusé pour promouvoir le film. Que reste t-il donc dans Ralph 2.0 qui vaille réellement le détour ? Et bien, la représentation d’internet reste quand même un élément très réussi de ce nouvel opus. Très coloré et dynamique, le tout déborde de petits détails et de bonnes idées – j’avoue avoir rigolé devant les avatars des spams publicitaires – ce qui en fait l’un des points les plus positifs de cette suite.

Malgré tout ses petits points négatifs et ses longueurs, Ralph Breaks the Internet délivre aussi de beaux messages. La thématique de l’amitié est toujours aussi présente et même plus encore que lors du premier volet puisque nous suivons l’évolution de l’amitié entre Ralph et Vanellope, notamment à travers leurs choix, leurs envies et l’impact que cela peut avoir sur l’autre.

Le film aborde également le sujet des dangers d’internet, notamment à travers une scène où Ralph découvre des commentaires négatifs à son égard de la part d’internautes. À défaut de condamner l’usage d’internet, c’est l’utilisation qu’en font certains, grâce à l’anonymat, qui est soulignée. En somme, le long-métrage met le doigt sur les dérives et les extrêmes de ce puissant outil.

Côté personnages, j’ai eu beaucoup de mal avec Ralph cette fois-ci, ce qui est assez embêtant puisque c’est le personnage principal. En revanche, j’ai adoré la nouvelle venue, Shank, d’ailleurs inspirée de Gal Gadot et doublée par celle-ci dans la version originale.

Si je n’ai vraiment pas aimé la chanson parodique de Vanellope, suite à sa rencontre avec les princesses Disney – sûrement l’un des plus mauvais moment de ce second opus à mes yeux – c’est toute la dernière partie du film qui a ruiné mes espoirs de l’apprécier.

Ça part dans tous les sens et j’ai vraiment eu la sensation qu’on avait inséré ça histoire de donner une petite morale au film,  de lui donner du sens ou un quelconque intérêt. Les scènes tentent d’être larmoyantes mais restent peu convaincantes. Je me dois de noter que des décisions matures sont prises à la fin du film par nos deux protagonistes, ce qui permet alors de transmettre, finalement, un beau message.

Tout n’est donc pas à jeter dans Ralph 2.0, mais dans son ensemble il reste une déception pour moi. Mention spéciale à la première scène post-générique (je n’ai pas vu la seconde), absolument hilarante !

Réalisé par Rich Moore, Phil Johnston
Sortie en salle : 13 février 2019
Durée : 1h53
Bande annonce

Vous avez vu Les Mondes de Ralph ? Et Ralph 2.0 ?

Quelle est votre dernière sortie ciné’ ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

2 Commentaires

  1. 25 février 2019 / 19:52

    Je suis contente de lire ton avis sur ce deuxième opus ! J’ai vu le premier il y a peu à la télé et j’avais adoré ^^ Je me doutais que ce second volet n’allait pas être au même niveau que le premier. Je le regarderais sûrement mais pas au cinéma ! 🙂

    Bises

    • MessyMood
      Auteur
      2 mars 2019 / 12:39

      Après les avis restent assez subjectifs mais c’est vrai que je m’attendais à mieux de mon côté !
      J’espère qu’il te plaira quand même. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *