Moment Popcorn – Colette

Il y a quelque jours, nous célébrions l’anniversaire de l’une des plus grandes écrivaines de son époque, Sidonie-Gabrielle Colette dite Colette. À cette occasion, j’ai eu envie de vous rédiger mon avis sur le biopic qui lui est dédié, sorti il y a peu dans nos salles obscures.

1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

En tout honnêteté, je ne connaissais pas du tout l’histoire de Colette auparavant. Du moins, je n’en connaissais que les très grandes lignes. Je n’avais, d’ailleurs, que brièvement entendu parler de la sortie de ce film indépendant mais la présence de la talentueuse Keira Knightley a suffit à elle seule à me donner envie de le découvrir.

Les premières scènes nous dévoilent une jeune Colette (ou Gabrielle), véritable fille de la compagne, étrangère à la vie mondaine de la capitale. Elle découvre alors ce nouveau monde suite à son mariage avec Henry Gauthier-Villars, dit Willy, parisien et écrivain à succès (mais qui n’écrit aucune de ses oeuvres). Progressivement, Colette devient une femme forte, indépendante, en quête d’émancipation artistique, de liberté sexuelle. 

J’ai trouvé ça particulièrement intéressant que le film souligne la condition très ténue de la femme à l’époque. Plus encore, j’ai donc adoré découvrir la force de caractère de Colette. Difficile d’être une femme à cette époque… pourtant, Colette n’avait pas peur d’être elle-même, avec tout ce que cela sous-entend, de faire ce qu’elle souhaitait peu importe le scandale que cela allait générer.

Les décors m’ont fait voyager à travers le temps, les costumes (particulièrement les tenues de Colette) sont parfaits et j’ai été conquise par l’interprétation de Keira Knightley, son côté androgyne, sa gestuelle. 

Je regrette quand même que le film ait été construit autour du mariage tumultueux entre Colette et Willy. Je pense qu’il y aurait eu beaucoup à dire sur la vie de Colette après son divorce avec ce dernier. D’ailleurs, si l’on découvre bien les différentes facettes artistiques de cette grande femme en tant que romancière mais aussi mime, j’ai trouvé dommage que l’on s’éloigne tant de la littérature en cours de route et que de ce côté-là on s’arrête à Claudine. Le pré-générique de fin nous en dévoile tout de même davantage sur l’ascension de Colette dans le monde littéraire après son mariage avec Willy, c’est déjà ça !

En bref

Colette reste un bon film, vraiment agréable à regarder malgré ces petites déceptions et quelques longueurs. J’ai adoré voir l’envers du décor des romans Claudine – bien que Willy ait exploité Colette, il l’aura tout de même aidé à révéler son talent. Ce biopic est une belle retranscription de la vie de Colette, de cette personnalité à part et fascinante. 

Réalisé par Wash Westmoreland
Avec  Keira Knightley, Dominic West, Eleanor Tomlinson
Sortie en salle : 16 janvier 2019
Durée : 1h52
Bande annonce 

Vous avez vu Colette ?

Quel est votre dernier film vu au cinéma ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

2 Commentaires

  1. 4 février 2019 / 11:19

    Coucou!

    Ton article me donne envie d’aller le voir ! Il ne m’avait pas plus attiré que ça mais je me dis qu’il peut valoir le coup car tout comme toi je ne connais pas tant l’histoire de Colette. Le dernier film que j’ai vu c’est Green Book et j’ai adoré ! Je vais en parler mercredi sur le blog, si ça te dis ^^

    Bisous

    • MessyMood
      Auteur
      11 février 2019 / 18:33

      Franchement, tu peux y aller, j’ai vraiment passé un bon moment pour ma part. 🙂

      Je n’ai pas vu Green Book, j’en ai tellement entendu parler que, j’avoue, ça m’a freiné dans ma possible envie de le voir haha. Mais qui sait, je me laisserais peut être tenter. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *